Assurances personnelles pour indépendants et entrepreneurs

Être son propre patron offre de nombreux avantages, mais cela signifie aussi que vous n'êtes pas automatiquement protégé par un employeur. Vous devez agir vous-même. Pas d'assurance obligatoire dans ce domaine, mais un certain nombre d'options qui méritent d'être envisagées.            

Assurances pension

La pension moyenne pour les indépendants est de 1 282 euros par mois si vous travaillez depuis 45 ans. Pour vivre une vieillesse tranquille, il vaut donc mieux prévoir un plan d'action... ou souscrire une assurance.

Pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI)

Grâce à cette formule d'épargne sûre et fiscalement avantageuse, vous recevrez un montant supplémentaire en plus de votre pension légale lorsque vous mettrez un terme à votre carrière. Pour épargner ce montant, vous versez chaque année une somme d'argent de votre choix : minimum 100 euros – maximum 8,17% de votre revenu net des 3 dernières années.

Pour qui ? 
Les indépendants qui exercent une activité professionnelle à titre principal ou secondaire – à condition de payer les mêmes cotisations de sécurité sociale qu'un indépendant en activité principale et d'avoir déjà été actif pendant trois années civiles complètes. Les conjoints aidants (maxi-statut) peuvent également cotiser pour une PLCI.

Bon à savoir : les primes sont déduites à 100 % en tant que frais professionnels. Donc : moins d'impôts, plus de pension.

PLCI sociale

Avec cette PLCI plus étendue, vous bénéficiez également d'une indemnité en cas d'incapacité de travail ou d'invalidité. Le montant maximum que vous pouvez épargner est également plus élevé (9,4 % de votre revenu net perçu 3 ans plus tôt) qu'avec une PLCI classique.

Convention de pension pour travailleurs indépendants (CPTI)

Cette assurance complémentaire vous offre la possibilité de mettre encore plus d'argent de côté pour votre pension en plus d'une VAPZ. Cela vous permet d'atteindre le niveau de pension d'un travailleur salarié. Attention : le POZ est fiscalement moins attractif que le VAPZ.

Pour qui ? 
La nouvelle formule s'adresse aux entrepreneurs individuels et aux professions libérales. Les indépendants à titre secondaire, les conjoints aidants et les aidants indépendants sont également éligibles sous certaines conditions.

Engagement individuel de pension (EIP)

Pour les indépendants qui ont une entreprise, il s'agit d'une bonne solution pour la constitution d'une pension au-delà du plafond d'une PLCI. La prime est entièrement déductible, mais dans l'impôt des sociétés. La règle des 80 % s'applique à la prime maximale. Cette règle stipule que la pension légale et la pension complémentaire ne peuvent dépasser ensemble 80 % de la dernière rémunération  annuelle brute normale.

Bon à savoir : cette assurance s'adresse uniquement aux dirigeants d'entreprise. L'une des exigences est que vous perceviez un salaire mensuel.

Assurance hospitalisation

Vous pouvez contrôler beaucoup de choses, mais pas votre santé. C'est la raison pour laquelle tout le monde doit souscrire une assurance maladie obligatoire. À noter toutefois que les hospitalisations ne sont pas entièrement couvertes par l'assurance de base. Or, ce sont précisément ces coûts qui peuvent être élevés. Avec une assurance hospitalisation facultative, vous pouvez éviter qu’une hospitalisation ne vienne peser lourdement sur vos finances. En cas d'accident, de maladie ou d'accouchement, l'assurance hospitalisation couvrira les frais d'hospitalisation qui ne sont pas remboursés par votre assurance de base.

Revenu garanti

En tant qu'indépendant, vous dépendez en grande partie de votre propre disponibilité pour faire tourner votre affaire. Mais que faire si vous êtes incapable de travailler en raison des suites d'une maladie ou d'un accident ? Vous vous retrouvez rapidement sans revenu. Au bout de quelques semaines, vous recevrez un montant journalier fixe de votre mutuelle, mais ce soutien financier ne sera pas suffisant pour maintenir votre niveau de vie.

En quoi consiste l'assurance revenue garanti ? 
L'assurance revenu garanti facultative vous permet de percevoir une indemnité supplémentaire, qui viendra compléter celle de votre mutuelle. La période dite de franchise et les garanties supplémentaires diffèrent d'une compagnie d'assurances à l'autre. Veillez à toujours obtenir suffisamment d'informations sur les modalités de cette assurance avant de vous engager.

Bon à savoir : les primes sont déductibles en tant que frais professionnels 

Assurance décès

Il s'agit d'une chose à laquelle vous préféreriez ne pas penser, mais qu'arriverait-il à vos proches si vous n'étiez plus là ? L'assurance décès garantit que le bénéficiaire de votre choix recevra un montant qui lui permettra de couvrir d'éventuelles difficultés financières ou les droits de succession. Vous déterminez le montant avec l'assureur. Vous pouvez modifier ultérieurement le montant assuré et le nom du bénéficiaire.

Bon à savoir : la possibilité vous est souvent offerte de souscrire cette assurance avec votre partenaire. En cas de décès, la personne assurée survivante percevra le montant convenu.

Responsabilité de l'administrateur

En tant qu'administrateur, chef d'entreprise, membre de la direction ou membre du conseil d'administration d'une société ou d'une asbl, vous portez une certaine responsabilité : vous pouvez parfois être légalement responsable d’erreurs ou de négligences professionnelles, qui causent des dommages à des entreprises, des asbl ou des tiers. Dans ce cas, vous êtes personnellement ou solidairement responsable – en cas d'erreur d'un collègue administrateur – et votre patrimoine privé peut être mis en péril en cas de réclamations de créanciers.

Une idée qui vous fait froid dans le dos ? Avec une assurance responsabilité civile pour les administrateurs (facultative), vous vous protégez contre les réclamations financières de tiers lorsqu'ils vous tiennent responsables. Cela vous permet également de protéger votre patrimoine privé.

Conclusion

Vous avez beaucoup d'options, peut-être trop d'options. Si vous éprouvez du mal à faire votre choix, demandez conseil à d'autres indépendants ou entrepreneurs. Vous éviterez ainsi les décisions impulsives suite auxquelles vous pourriez ne pas être suffisamment ou trop couvert.

Updated 14/03/2019

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us