Quels frais professionnels pouvez-vous déduire ?

En tant qu'indépendant ou dirigeant d'entreprise, vous payez des impôts sur votre revenu professionnel net. Il s'agit de votre revenu brut moins vos frais professionnels. Il est donc essentiel de savoir quels frais professionnels vous pouvez déduire et dans quelle mesure ils sont déductibles.

Les coûts professionnels : de quoi s'agit-il ?

La plupart des dépenses que vous faites pour votre propre entreprise peuvent être déduites de votre chiffre d'affaires. Le résultat est votre revenu net, sur lequel vous êtes imposé. Plus vous engagez de frais pour votre entreprise, moins vous payez d'impôts. Mais vos frais ne sont considérés comme frais professionnels que s’ils remplissent ces 4 conditions :

  • les frais doivent se rapporter à votre activité. Les dépenses mixtes, que vous faites à des fins tant privées que professionnelles, ne peuvent être prises en compte qu'au prorata de la partie en rapport avec l'activité professionnelle. Vous ne pouvez jamais déclarer des achats privés ;

  • les dépenses doivent avoir été engagées ou supportées dans l'année au cours de laquelle vous avez acquis le revenu ;

  • vous engagez des frais professionnels dans le but de générer ou de conserver vos revenus ;

  • vous avez toujours une facture, une addition ou une autre preuve de vos achats.

Vous ne disposez pas toujours d'un document justificatif pour certaines dépenses. Songeons, par exemple, aux petits frais de bureau, aux congrès à l’étranger ou à l'utilisation mixte d'une voiture (car-wash et essence/diesel). Le cas échéant, vous devrez utiliser d'autres moyens pour apporter la preuve de ces dépenses, comme des témoins ou des présomptions de fait.

Les frais professionnels partiellement et entièrement déductibles

Dépenses entièrement déductibles

La plupart des dépenses engagées dans le cadre de votre activité sont déductibles à 100 %. Il s'agit, par exemple, de votre facture de téléphone, du matériel de bureau, de vos cotisations sociales, de votre pension complémentaire libre, de vos assurances et de vos frais comptables.

Vous utilisez une partie de votre maison pour votre activité ? Vous pouvez déduire les frais tels que les intérêts hypothécaires, le loyer, le chauffage et l'électricité au prorata de l'usage professionnel. Exemple : vous utilisez un espace de bureau pour votre administration. Cet espace représente 15 % de la superficie de votre maison : vous pouvez donc déduire 15 % de l'ensemble des coûts liés à votre logement.

Dépenses partiellement déductibles

Certains achats ne sont que partiellement déductibles. Les frais de restaurant à caractère professionnel sont déductibles à 69 %. Vous pouvez par ailleurs déduire la moitié du coût d'une réception.

Le montant forfaitaire légal

En tant qu'indépendant en personne physique ou titulaire d'une profession libérale, vous pouvez opter pour une déduction forfaitaire de 30% de vos revenus professionnels au titre de charges professionnelles (hors cotisations sociales et achat de marchandises). Ceci avec un maximum fixé à 4.720 euros pour l’exercice d’imposition 2019.  Vous n’êtes pas tenu de conserver les factures ou autres pièces justificatives de vos achats.

Cette règle s’adresse principalement aux indépendants qui ne peuvent pas facilement justifier de frais professionnels ou aux petits indépendants qui développent une activité modeste et qui n’ont pas envie de tenir une comptabilité fastidieuse.

Un comptable vous dira quelle est l'approche la plus avantageuse pour vous.

Updated 10/04/2019

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us