19/06/2018

Découvrez les 5 clés pour démarrer un projet artistique, créatif ou culturel

Découvrez les 5 clés pour démarrer un projet artistique, créatif ou culturel

Vous projetez de vous lancer dans une activité artistique, culturelle ou créative mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous êtes artiste, designer, styliste, photographe, ingénieur du son, décorateur d’intérieur, éditeur,… et vous avez besoin d’un coup de pouce pour démarrer ? Vous êtes au bon endroit ! Suivez le guide à la découverte des 5 clés pour mener à bien votre projet.

Première clé : le pouvoir de l’accompagnement

Avoir un talent ou une idée créative ou artistique, c’est fabuleux. Mais on se retrouve vite devant un fouillis infranchissable de complexités administratives, financières et juridiques. On se demande comment diable formaliser ses aspirations et mettre en place son projet. Heureusement, il existe à Bruxelles des structures d’accompagnement spécifiques ou générales qui sont là pour vous guider dans les méandres du business plan, forme juridique et autres démarches. Selon vos besoins, vous pouvez opter pour un suivi personnalisé par un conseiller ou pour la synergie qui émane d’ateliers en groupe. Voici quelques séduisantes options en la matière :

Iles Artist project

Si vous êtes artiste ou porteur de projet dans le secteur des arts visuels, des arts plastiques, du spectacle vivant, de la littérature, du cinéma ou de la musique, et que vous êtes inscrit chez Actiris, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement START pour y voir plus clair dans votre projet ou WORKSHOP pour plonger au cœur du développement de votre projet artistique. A l’issue de chaque dispositif, un plan d’action est établi et s’ensuit un accompagnement individuel. Plus d’infos

Iles Creative Business

Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous avez comme ambition de créer votre entreprise dans le secteur des industries culturelles et créatives, Iles Creative Business vous propose de l’accompagnement individuel, des formations à l’entrepreneuriat créatif et une préparation à l’entrée en coopérative d’activités Backstage Brussels. La première étape, c’est de vous inscrire à une séance d’information sur ce lien.

Backstage

Si vous êtes chômeur indemnisé et porteur d’un projet qui s’inscrit dans les industries culturelles et créatives, vous avez la possibilité de préparer votre activité et de la tester ensuite grâce à la coopérative d’activités Backstage. Dans un premier temps, la phase préparatoire vous permet de réfléchir, définir et consolider votre projet. Ensuite vient la phase test et donc l'entrée en coopérative grâce à laquelle vous pourrez lancer votre activité en toute sécurité. Le programme commence par un bilan personnel : passer en revue ses compétences, ses aspirations, sa gestion du temps, du budget, etc. Il attaque ensuite les aspects clé du business: les outils, le plan financier, la communication, la vente. Et last but not least, il éclaircit les aspects juridiques tant redoutés : statut d’artiste, droits d’auteur, conditions générales de vente, etc. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à participer à la Séance Info gratuite (inscription via le site). 

MAD brussels

Vous rêvez de lancer une entreprise dans la mode ou le design ? Vous avez lancé votre activité et vous avez besoin d’un coaching ? Vous recherchez un atelier « incubateur » ? Vous souhaitez développer votre activité à l’international ? Les experts de Mad Brussels, la plateforme bruxelloise de la mode et du design, peuvent vous fournir des conseils personnalisés ! Intéressé ? Inscrivez-vous à la prochaine séance d’information tous les derniers mercredis du mois via business@mad.brussels. A côté du coaching, Mad Brussels propose aussi une visibilité des créateurs bruxellois sur son site via contact@mad.brussels, des événements, appels à projets, jobs et formation dans ces 2 secteurs. Allez faire un tour sur leur site web ou sur leur page Facebook.

Screen.Brussels

Le cluster screen.brussels de hub.brussels propose de l’accompagnement individuel et collectif dans le développement d’entreprises actives dans le secteur audio-visuel ainsi que des événements et du networking pour toutes les petites et grandes entreprises du cluster. Et c’est gratuit. Une belle opportunité de réseautage !

AD LIB.

Si vous êtes artiste en arts de la scène, AD LIB. asbl propose un accompagnement sur mesure en fonction de vos trajectoires artistiques et de vos ressources, pour mener à bien votre projet. AD LIB. a pour mission principale la diffusion et l’accompagnement d’une sélection d’artistes en arts de la scène et de compagnies belges émergentes ou confirmées en vue de favoriser leur essor et d’assurer la diffusion nationale et internationale de leurs créations.

Mission pour l’Emploi des Artistes

La Mission pour l'Emploi des Artistes développe quatre grands axes de travail : la formation, le conseil, l'accompagnement de projets artistiques et culturels et l'organisation et la production d'événements dans ce domaine. L'association fournit de nombreux services et outils comme des informations générales sur l'emploi dans le secteur socioculturel, des techniques d'intelligence collective, des formations et du conseil sur la création et la gestion d’ASBL.

Accompagnement général

Plusieurs structures proposent un accompagnement général dans le démarrage de votre projet (business model, business plan, plan financier,…). Certains services sont gratuits : les 5 Guichets d’Economie Locale, Iles, Microstart ou Credal, rien que pour les femmes. D’autres fonctionnent sur base d’affiliation ou facturent certaines prestations comme BECI, UNIZO, ICHEC PME ou Solvay Entrepreneur.

Deuxième clé : les sources intarissables d’informations et de soutien

Votre projet est sur les rails mais vous êtes en quête d’informations claires et limpides sur les aspects obscurs de votre activité en devenir : le statut social de l’artiste, la TVA, l’internationalisation des œuvres, les nouvelles tendances… Où donc puiser ce précieux savoir ? Voici quelques sources d’informations qui pourraient bien vous aider à débroussailler le terrain :

Iles Artist project

En plus de l’accompagnement, Iles a comme mission d’informer les artistes via l’une des séances d’informations mensuelles (inscription en ligne), dans les fiches pratiques de la bibliothèque juridique en ligne ou en envoyant un email au service juridique : legal@iles.be. Artist project organise également des formations autour d’un aspect technique du secteur artistique comme le budget de production d’un spectacle ou la création de son ASBL.

Cultuurloket (ex-Kunstenloket)

Le Cultuurloket est une mine d’informations sur les aspects administratifs et juridiques inhérents aux activités artistiques. Sur leur site, vous trouverez une myriade de documents, brochures, tableaux et contrats types. Vous pouvez aussi les contacter directement et vous avez même droit à 1h avec un consultant pour poser toutes vos questions. C’est ici que ça se passe !

Conseil de la musique

Le Conseil de la Musique est une asbl qui a pour objectif d’informer, de conseiller et de promouvoir le secteur musical en Fédération Wallonie-Bruxelles notamment via des publications, des évènements comme « La fête de la musique » ou des concours. Découvrez-en plus sur leur site web.

Media Arte

Le site de Media Arte regorge d’informations sur l’industrie audiovisuelle et digitale avec toutes les nouvelles du secteur, les tendances, les formations. Si vous êtes curieux, ça vaut la peine d’y jeter un coup d’œil.

Commission Artistes

Au sein du SPF Sécurité sociale, la Commission des Artistes a comme mission d’informer les artistes au sujet de leurs droits et obligations. C’est également elle qui délivre la carte et visa artiste. Pour les contacter, c’est par ici.

Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD)

La SACD gère les droits d’auteurs liés au théâtre, à la danse, à la musique de scène, au cirque et aux arts de la rue ainsi qu’au cinéma, à la télévision et la radio de fiction. Les auteurs qui en sont membres bénéficient de divers services, de conseils juridiques, de bourses, d’actions de promotion et d’accompagnement professionnel pour mener à bien leur travail. Découvrez leurs services et actions sur le site.

Troisième clé : la méthode « je-teste-puis-j’avise »

Après la phase de préparation, encore faut-il se lancer à l’eau dans cette toile d’incertitudes. Bonne nouvelle, il existe des formules qui vous permettent, dans un premier temps, de tester votre activité. A côté des options générales telles que JobYourself ou l’avantage Tremplin-indépendant, certaines sont particulièrement orientées vers le monde artistique :

Backstage

Si vous êtes chômeur indemnisé, porteur d’un projet créatif, la coopérative d’activités Backstage vous permet de tester votre projet pendant 18 mois maximum tout en gardant vos allocations de chômage. Ce statut hybride entre le monde du chômage et l’univers de l’indépendant est une excellente opportunité de valider votre business model, consolider une base de clients et constituer un capital grâce à vos revenus mensuels. Backstage prélève 10% des revenus pour couvrir les frais de la coopérative. N’hésitez pas à vous inscrire à une de leurs séances d’informations pour découvrir en détails leur mode d’emploi.

SMart

De nombreux porteurs de projet actifs dans différents secteurs passent via SMart pour exercer leur activité. En devenant sociétaire de SMart, vous avez accès à tout un panel de services dont l’outil de facturation. Dans ce cas, c’est SMart qui est votre employeur et qui facture aux clients et qui vous verse ensuite un salaire. Vous payez bien sûr des impôts et des cotisations sociales sur les montants que vous gagnez, mais si vous ne gagnez rien, vous ne payez rien. Et si vous êtes au chômage, vous devez simplement noircir les cases de la carte de contrôle les jours où vous travaillez, et vous toucherez vos allocations les autres jours. C’est donc parfait pour un début d’activité et quand vous souhaitez travailler en toute autonomie dans un cadre sécurisé.

Dans les mêmes eaux, Tentoo (outil en ligne), Merveille (intérim) et Amplo (partenaire RH) proposent également des solutions pour travailler comme freelance sans devenir indépendant.

Quatrième clé: plus on est de fous, plus on… travaille !

Un challenge sous-estimé en tant qu’artiste ou créatif, c’est… la solitude ! Parce que c’est bon pour la santé de partager ses joies, ses peines et ses petits mots d’encouragement avec d’autres camarades, pourquoi ne pas opter pour un chouette environnement de travail ? Et cerise sur le gâteau, certains espaces de travail proposent aussi un vrai soutien dans le développement de votre projet. Vous trouverez tout un tas d’espaces de coworking, centres d’affaires et d’entreprises sur le site du 1819, dans l’onglet « Qui peut m’aider ». Voici une petite sélection pour les artistes que vous êtes :

OFFICE2START, l’espace de travail de ART2WORK

Si vous avez entre 18 et 30 ans (ou juste un peu plus ;-)) et que vous rêvez d’un environnement dynamique, inspirant, avec une belle vue sur Bruxelles et axé sur le partage d’expérience et d’expertise, vous serez séduit par OFFICE2START. Foncez car il n’y a que 30 places disponibles pour une durée de 3 ans maximum. Café/thé à volonté, wifi, espaces de réunion, photocopies et plein de good vibes pour 100€/mois et une bonne dose d’enthousiasme ! Plus d’infos

Créatis

Plus qu’un espace de coworking, Créatis est un incubateur dédié aux industries culturelles et créatives. Le dispositif vise à accompagner et à accélérer le développement des entreprises du secteur culturel : médias, audiovisuel, musique, web culture, publicité, arts plastiques, métiers d’art, patrimoine, spectacle vivant… Sont privilégiées les sociétés développant une activité innovante liée au numérique et travaillant sur des projets pouvant être exploités sur les marchés européen et international. Vingt entreprises du secteur culturel ou créatif sont accueillies chaque année avec un objectif de croissance. Elles bénéficient d’une insertion dans un écosystème vertueux et d’un accompagnement d’experts personnalisé. Le dispositif est soutenu par la banque ING et les entreprises sont en résidence dans l’Ing Art Center Place Royale. Plus d’infos

Créative District

Creative District, c’est le hub des industries créatives, culturelles et médias à Bruxelles avec une large gamme de services comme le coworking, la location de salles de réunions, des formations, des événements professionnels et culturels, de l’accompagnement en incubation, des services e-media (location de bancs de montage et de studio, créations audiovisuelles). Creative District et son réseau dispose d’un large éventail de solutions individuelles ou clé en main pour vous aider à déployer votre activité et vous offrir la visibilité escomptée. Bref, allez y faire un tour, vous risquez bien de trouver votre bonheur ! Plus d’infos

Et encore : d’autres espaces peuvent être utiles pour des métiers créatifs : Monday, Flyflyfly, Studio53 et Studio CityGate

Cinquième clé : la chasse au financement

Vous rêvez de lancer votre propre galerie, de partir en tournée ou d’organiser vos défilés de mode mais vous manquez de budget ? Il existe bien sûr les sources de financement générales comme les banques, le crowdfunding, les investisseurs et même les sponsors. Certains organismes financiers sont spécialisés dans les domaines culturels et créatifs. En voici quelques-uns :

  • Finance.Brussels audio-visuel
    Logée au sein de la filiale Brustart, screen.brussels business est une nouvelle ligne de financement dédiée exclusivement aux entreprises audiovisuelles bruxelloises (création, production, distribution et diffusion). Plus d’infos

  • Le fonds ST’ART finance la création et la croissance des entreprises créatives et culturelles en Wallonie et à Bruxelles et leur facilite l’accès au financement privé. Plus d’infos

  • La Banque Triodos est l’une des premières banques durables au monde. Elle octroie exclusivement des crédits aux organisations et entreprises établies en Belgique et actifs dans un secteur durable, d’un point de vue social, culturel ou environnemental. Plus d’infos

  • Promethea a pour mission le développement et la valorisation du mécénat d’entreprise dans le domaine de la Culture et du Patrimoine. Plus d’infos

Le mot de la fin… ou du début

Car oui, c’est ici que tout commence ! Vous voilà armés pour réaliser vos rêves, à vous de déployer vos ailes ! Trêve de jeux de mots, 3 conseils d’experts pour terminer en beauté :

  1. Prenez le temps de définir une vision globale de votre projet à moyen terme et établissez ensuite un plan d’action pour atteindre vos objectifs. Plus c’est flou, plus vous risquez de vous perdre en chemin.

  2. Assurez-vous de la singularité de votre projet artistique. Quels sont les éléments distinctifs de votre projet qui vous permettront de vous différencier de tous les autres ?

  3. Ciblez les réseaux professionnels qui pourront vous aider à développer ou promouvoir votre projet. Quelles sont les grandes « familles », les lieux, les interlocuteurs qui pourraient vous pousser dans le dos ?

Et bonne route !

Sources: interview Mathieu Seron (Backstage), France Morin (Artist Project), Corentin Delescaille (Actiris)

Auteur/Organisation: 
Violaine de Halleux - 1819

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 08:30 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:30

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us