20/11/2013

Donnez forme à votre idée créative !

Vous avez une idée en tête et voudriez en faire un produit concret tel qu'un objet d'usage courant, un jouet ou une pièce mécanique ? Dans ce cas, rendez-vous  dans un FabLab ! En tant qu'utilisateur, vous aurez à votre disposition plusieurs machines numériques à la pointe de la technologie vous permettant de concevoir et réaliser n'importe quel objet (ou presque), ou du moins son  prototype. Il existe aussi des FabLabs à Bruxelles. Et les entreprises peuvent également y avoir accès.

Qu'est-ce qu'un FabLab ?

Le « Fabrication Laboratory » (Laboratoire de fabrication) – en abrégé FabLab - est un concept qui nous vient tout droit des États-Unis. . Imaginé en l'an 2000, il a été développé par le professeur Neil Gershenfeld du Center for Bits and Atoms du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston.

En règle générale, il s’agit d'un atelier relativement petit mais multifonction équipé de plusieurs machines, appareils électroniques et ordinateurs à la pointe de la technologie. Au moyen de machines commandées par ordinateur, les personnes telles que vous et moi peuvent y créer n'importe quel objet matériel (ou presque) via un processus de production entièrement numérique et donc réaliser de façon très accessible des prototypes de projets qu'ils ont imaginés.  Ces projets peuvent être fonctionnels, décoratifs ou artistiques, et être produits en un seul exemplaire ou en série (limitée). 

Les appareils utilisés sont tous capables de donner une forme physique tridimensionnelle aux matériaux courants comme le bois, l'acrylique, l'aluminium, etc. Il s'agit par exemple de machines de découpe laser/graveuses pour le bois et le plexiglas, de rogneuses, de fraiseuses haute résolution commandées par ordinateur permettant de transformer des schémas 3D en un objet tangible, de scanners et d'imprimantes 3D, etc.

Aujourd'hui, plus de 150 FabLabs de par le monde ont déjà été (liste) homologués par le Massachusetts Institute of Technology. En Belgique, le premier FabLab fut créé à Gand en 2010. Suivirent ensuite ceux de Louvain, GenkAnderlecht, Molenbeek, Luik, Namen, Louvain-La-Neuve etc...

À qui les FabLabs sont-ils destinés ?

Un FabLab s'adresse principalement aux créateurs tels que les designers, les concepteurs, les ingénieurs, les architectes et les étudiants dans le domaine technique souhaitant réaliser des modèles complexes dans le secteur de la biotechnologie, de la médecine ou de l'architecture. Toutefois, les techniciens débutants, les entrepreneurs, les modélistes, les bricoleurs, les artistes ou les couturiers peuvent également en faire usage afin de réaliser leurs prototypes, maquettes ou objets d'art sur la base de leurs projets.

La plupart du temps, un responsable est disponible. Vous pouvez aussi bénéficier d'une courte formation d'une heure afin de vous familiariser avec les appareils. Certains FabLabs sont accessibles librement (sur la base du premier arrivé, premier servi), pour d'autres il faut se faire membre.

Quel est le but d'un FabLab ?

Le but d'un FabLab est de stimuler l'innovation collective et de sensibiliser et former les ceux qui le souhaitent aux nouvelles technologies et à la production numérique.

L'aspect unique des FabLabs est « l'open innovation spirit ». Le message est donc de partager l'information. Habituellement, aucun brevet n'est déposé sur les produits conçus car il est très difficile de défendre un brevet pour un produit développé dans un Fab Lab.

Le but d'un FabLab n'est certainement pas de défier les grandes productions de masse mais bien d’ offrir la possibilité d'imaginer et de créer des applications très individuelles. Ainsi, un besoin ponctuel peut être rapidement comblé à l'aide d'un produit spécifique, d'une manière impossible à concevoir via la production de masse.
Dès qu'un prototype spécifique existe, quelqu'un peut éventuellement s'adresser à une grande société pour qu'il entre en production de masse.

Pourquoi utiliser un FabLab ?

  • Vous avez accès à des outils qui, en temps normal, ne sont pas toujours accessibles en raison de leur prix élevé.

  • Un FabLab permet aux entrepreneurs innovants de créer une « proof of concept » (preuve de concept) ou un produit en petite quantité à un prix raisonnable.

  • Outre un atelier réel, il existe une communauté où les personnes partagent leurs connaissances et collaborent aux produits de demain. En résumé, un bouillon de culture pour l'innovation ouverte.

  • Grâce à la fabrication « personnelle » et la création rapide de prototypes, vous entrez en contact avec les sciences et la technologie de manière originale et réaliste.

FabLabs : en pleine évolution également

« Dans un certain sens, c'est comme un logiciel open-source, mais au niveau matériel », explique Gershenfeld au sujet du concept des FabLabs. Mais selon lui, nous ne sommes qu'à l'aube d'une révolution qui transformera non seulement les objets qui nous entourent de manière radicale mais aussi leur mode de production. Il distingue 4 phases :

  1. Les machines sont contrôlées par des ordinateurs. Cette phase a débuté dans les années 60 et est désormais bien connue. La miniaturisation des machines et des ordinateurs a ensuite permis aux FabLabs, tels que nous les connaissons aujourd'hui, de devenir réalité.

  2. Les machines créent des machines. Il suffit d'ajouter des matières premières et des pièces de base (moteur, sondes...). Nous sommes actuellement dans cette phase. Pensez par exemple aux imprimantes 3D (Fab@Home).

  3. Les pièces sont assemblées automatiquement grâce aux machines (dans les 5 années à venir). Il n'est alors plus question de techniques de production additives ou soustractives. C'est exactement la même différence qu'entre les briques et les blocs LEGO. Les blocs LEGO sont fonctionnels. Un « micro assembleur LEGO à grande vitesse » peut voir le jour. Il fonctionne comme une imprimante 3D et crée des objets par un assemblage précis. L'avantage est que les pièces peuvent être réutilisées.

  4. Des matériaux qui s'assemblent sans l'aide de machines (dans les 10 années à venir).

    Les matériaux mêmes sont programmés/programmables (par analogie avec la biologie).

À l'heure actuelle, un objet peut être imaginé, conçu, produit et vendu à 4 endroits différents. Les personnes et les projets sont mobiles. Tout le monde peut produire n'importe quoi depuis n'importe où...

Ce ne sont pas les machines qui disparaîtront des FabLabs mais bien les applications, les aspects didactiques... Le MIT est d'ailleurs en train de mettre sur pied un programme étendu grâce auquel il est possible d'échanger l'expertise au sujet d'un produit numérique (apprentissage en réseau).

« Je pense que dans un futur proche, les entreprises, les écoles, la recherche, telles que nous les connaissons, seront renversées et mélangées pour aboutir à quelque chose de totalement nouveau », indique Gershenfeld.

Vous pouvez d'ailleurs écouter sur Internet Gershenfeld parler de la révolution qui aura lieu dans la production (Youtube video).

Auteur/Organisation: 
Impulse Brussels - Katia Brouwers

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us