08/10/2018

Et si les meilleurs repreneurs étaient déjà dans votre entreprise?

Et si le meilleur des repreneurs était déjà dans votre entreprise?

Chaque année plusieurs milliers d’entreprises sont transmises à Bruxelles. Pour un cédant, il n’est pas chose aisée de trouver un repreneur. Le nombre d’entreprises qui finissent par être liquidées est impressionnant. Près de 30% des cédants restent avec leur projet sur les bras. À cela viennent se greffer d’autres obstacles, comme le temps nécessaire à une transmission.  Mais la principale difficulté est toute autre…

Et si le repreneur était déjà dans votre entreprise ? Découvrez ci-dessous les nombreux avantages d’une transmission aux salariés.

Ce qu’une transmission implique…

Céder son entreprise est une question d’argent certes, mais c’est souvent un projet de vie à transmettre. Et ce flambeau, le cédant ne souhaite pas le céder à n’importe qui pour en faire n’importe quoi !  Il voudra s’assurer que le rêve des fondateurs, les valeurs, le respect des travailleurs perdurent dans l’entreprise.

Dans ce genre de transaction, l’affectif prend souvent le pas sur la raison, et c’est tout à l’honneur du cédant.  En revanche, cela ne lui simplifie pas la vie.

C’est pourquoi la première étape sera de clarifier les intentions du cédant, de comprendre le contexte, de nommer les motivations et les freins, et de vérifier si derrière l’intention de céder, la volonté est bien présente.

Le repreneur idéal ?

Les pistes classiques de vérifier dans son biotope - parmi ses clients, ses fournisseurs, ses concurrents – ne sont pas toujours porteuses et répondent rarement à toutes les exigences du cédant.  Il existe pourtant une autre piste.  Ce repreneur connaît bien le marché, les clients et les partenaires, il est même attaché affectivement à l’entreprise et souhaite ardemment la voir perdurer, ce sont les collaborateurs.

Les avantages d’une reprise collective…

Il est bien question ici d’une reprise collective sous forme d’une coopérative, qui se distingue d’un classique MBO (Management By Out) souvent réservé à quelques cadres.  Une reprise collective implique outre un changement de propriété, un changement de gouvernance qui va exiger une grande transparence, des méthodes d’intelligence collective et, en définitive, un changement de culture d’entreprise.

Quand l’équipe en place reprend, la continuité de l’activité est assurée, les compétences et le savoir restent dans l’entreprise et ne risquent pas d’être vampirisés, l’emploi est préservé.  D’autre part, les travailleurs développent de nouvelles compétences et trouvent souvent plus de sens dans leur travail.  Les chiffres de nos voisins d’outre-quiévrain parlent d’eux-mêmes, les taux de réussite et de pérennité sont très supérieurs aux transmissions classiques (le risque de disparition à 5 ans réduit de plus de 20% (CGSCOP & Étude Oséo 2010).

Les avantages pour le cédant…

Pour le cédant, cette transmission toute en douceur lui permet entre autres :

  • de préserver l’emploi ;
  • d’éviter tout risque de délocalisation ;
  • d’économiser des heures de recherche d’un repreneur ;
  • de réaffirmer les valeurs humaines qu’il défend ;
  • de multiplier les chances de réussite.

C’est choisir en définitive de clôturer sa carrière en donnant du sens à son action.

Entourez-vous des bonnes personnes…

Quel que soit le choix du cédant, il est important de bien être entouré. La région de Bruxelles-Capitale a permis un partenariat entre le HUB Transmission de BECI et l’asbl USCOP Wallonie-Bruxelles qui rassemble des entrepreneurs dont l’ADN est la participation des travailleurs, pour accompagner spécifiquement les acteurs d’une transmission aux salariés.

Bien s’entourer, c’est le premier pas vers la réussite !

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet?

Dans le cadre de la semaine sur la transmission d'entreprise, qui a lieu du 22 au 26 octobre, de multiples événements sont organisés (workshops, séances d’information, rendez-vous individuels…) en lien avec la transmission d’entreprise. Mr Everarts évoquera la possibilité de reprise de votre activité par votre/vos salarié(s) lors du séminaire  "Transmettre votre activité ? Soyez prêts à temps !" qui a lieu le 22 octobre, ainsi que lors de la conférence de Hub Transmission le 25 octobre.


Cet article vous a été offert par: 
Emmanuel Everarts de Velp
Coordinateur du projet SBA 2017 « Je transmets à mes salariés »
letitcoop@les-scop.be

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 08:30 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:30

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us