23/03/2017

Forte hausse des demandes de brevets en Belgique

patent

La Belgique enregistre la plus forte hausse des demandes de brevets auprès de l’Office européen des brevets. Cette augmentation de 7% en 2016 est la plus forte hausse enregistrée depuis 2010. Parmi le top 12 (des pays enregistrant la plus forte croissance), seule la Chine a connu une croissance plus rapide.

L'année dernière, les entreprises et inventeurs belges ont déposé 2184 demandes de brevets auprès de l'OEB (2015 : 2041), le nombre le plus élevé jamais enregistré. La croissance belge est bien au-dessus de la moyenne de l’Europe des 28, qui est en repli de 0,6%

La chimie organique fine connaît la plus forte croissance

Parmi les 10 secteurs technologiques les plus importants répertoriés à l’OEB, les demandes de brevets belges ont fortement augmenté dans la chimie organique fine (+31,6%), les biotechnologies (+30,4%) et l’informatique (+28,1%). Les technologies qui totalisent le plus grand nombre de demandes de brevets sont les machines spéciales, avec une part de 9% du total, suivi par la chimie organique fine et les biotechnologies avec chacune 7%.

Au vu de ces résultats, les 3 premiers demandeurs belges sont tout logiquement

  • Solvay (269 demandes)
  • IMEC (169 demandes)
  • Agfa-Gevaert (105 demandes)

Deux universités figurent également dans le top 10 :

  • Université de Gand (55 demandes)
  • KU Leuven (31 demandes).

Le Brabant Flamand à la tête des provinces belges

Parmi les provinces belges, le Brabant Flamand a déposé le plus grand nombre de demandes de brevets auprès de l’OEB avec une part de 16,9% du total (2015 : 16,1%), détrônant Bruxelles Capitale, qui arrive à la seconde place du classement avec 16,2% (2015 : 17,5%). La troisième position revient à la province d’Anvers, qui pèse pour 15,5% des demandes de brevets (2015 : 13,9%). La plus forte hausse a été enregistrée dans la province de Namur (+43%). A l’échelle régionale, la Flandre est en tête du classement avec 64,4% (2015 : 61,7%) des demandes de brevets, suivie par la Wallonie (19,5%) et la région de Bruxelles-Capitale en troisième position.

Activité contrastée à travers l’Europe

En 2016, des différences assez marquées sont à noter entre les pays européens en termes de demandes de brevets. Au-delà de la Belgique, l’Italie (+4.5%), l’Autriche et l’Espagne (+2.6% chacun), la Suisse (+2.5%), le Royaume-Uni (+1.8%) et l’Allemagne (+1.1%) ont également enregistré une nette croissance. En revanche, les demandes de brevets en provenance de France (-2.5%) et des Pays-Bas (-3.6%) se sont repliées. Les pays nordiques, notamment la Finlande (-8.8%), la Suède (-7.4%) et le Danemark (-2.8%) ont aussi déposé moins de demandes de brevets

Demandes de brevets par million d’habitant : la Belgique reste en huitième position

Le potentiel européen en termes d’innovation s’illustre par le nombre de demandes de brevets rapporté au nombre d’habitants. En 2016, la Suisse figure à nouveau à la tête du classement avec 892 demandes de brevets par million d’habitants. Elle est suivie par les Pays-Bas (405), la Suède (360), le Danemark (334) et la Finlande (331). La Belgique se maintient à la huitième place avec 191 demandes de brevets par million d’habitants, contre 180 en 2015. En neuvième position figure le Japon (166).

Plus d’informations dans le communiqué de presse de l’Office européen des brevets

Auteur/Organisation: 
SPF Economie

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:30

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us