21/03/2019

Le réemploi dans la construction, un avenir prometteur ?

Le réemploi, un avenir prometteur ?

Dans la Région de Bruxelles-Capitale, 40% de l’ensemble des déchets produits proviennent du secteur de la construction ! 80% des déchets de construction et démolition seraient recyclés. Comment faire pour améliorer encore l’exemplarité de ce secteur dans le traitement et la gestion des déchets produits à Bruxelles ?

Indiquons tout d’abord, que le meilleur déchet est celui qui n’existe pas. La prévention reste donc le moyen de gestion privilégié.

En plus du traitement et de la gestion des déchets de construction, la notion de « réemploi » est devenue essentielle aujourd’hui pour les entreprises de construction.

Mais le réemploi, quésaco ?

En lieu et place de démolir et jeter un élément de construction, le réemploi consiste à le réutiliser et ainsi augmenter sa durée de vie. Aujourd’hui, de nombreux acteurs font du réemploi et des projets le favorisant se multiplient dans la Région de Bruxelles-Capitale, en voici un rapide aperçu :

La Plateforme des Acteurs pour le Réemploi des éléments de construction est un groupement d’acteurs pratiquant du réemploi et elle a pour objectif de favoriser le réemploi au sein du secteur. Sur la page web de la Plateforme, vous pouvez trouver un agenda qui vous informe de tous les événements en lien avec le réemploi à Bruxelles et en dehors, ou encore une newsletter bimestrielle qui présente des projets inspirants et des actualités sur le réemploi des éléments de construction à Bruxelles.

Il existe d’autres projets, comme celui du BRIC, qui consiste en la conception, la construction et la déconstruction d’un module durable, évolutif et réversible et qui intègre également des matériaux issus du réemploi, le BAMB (Buildings As Material Banks) où 15 partenaires de 7 pays européens travaillent ensemble pour permettre un changement systémique dans le secteur du bâtiment en créant des solutions circulaires ou encore le BBSM qui réunit 4 partenaires autour d’une même mission : démontrer que les matériaux en fin de vie sont des ressources et que leur réintroduction dans un processus cyclique de production de « nouveaux » matériaux est positive pour le développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale.

De nombreuses initiatives en faveur du réemploi de différents acteurs sont également présentes à Bruxelles :

  • Chantiers circulaires : une des premières actions du PREC (Programme Régional en Economie Circulaire) a pour vocation de stimuler la créativité et la transition des entreprises bruxelloises vers un modèle économique plus circulaire, intégrant le réemploi.

  • Opalis : L’objectif du site web d'Opalis est de proposer un annuaire des opérateurs professionnels qui vendent des matériaux de construction issus du démontage d’anciens aménagements ou bâtiments. Il fournit également de la documentation technique sur les produits de construction les plus courants sur le marché du réemploi et il recense des réalisations récentes qui mettent en œuvre de façon inspirante des matériaux de réemploi.

  • Werflink est une plateforme d’échange de matériaux et matériel de construction excédentaires entre entrepreneurs. Si vous êtes une entreprise de construction et que vous avez des matériaux de construction, des équipements ou des infrastructures dont vous ne vous servez pas, vous pouvez désormais les proposer via cette plateforme à d’autres entrepreneurs.

  • Vidéo de la Confédération Construction Bruxelles Capitale qui sensibilise au réemploi des éléments de construction à Bruxelles

  • Le projet Chantier Pilote Déchets de construction à Bruxelles propose un accompagnement par le CSTC et la CCBC de chantiers de construction ou rénovation. Ce projet est en cours pour sa deuxième édition et le réemploi fait partie des pratiques innovantes en prévention et gestion des déchets qui sont testées. Les fiches projets des chantiers accompagnés ainsi qu’une vidéo présentant les résultats de la première édition sont disponibles ici.

  • Des groupes de travail organisés par la Plateforme Réemploi récoltent les avis et les besoins des acteurs.

La page Web de la Plateforme Réemploi a vocation à rassembler toute cette information : vous pourrez donc découvrir tous ces outils et projets et encore d’autres sur son site ! Vous pouvez aussi les contacter et les faire part de vos événements ou activités en lien avec le réemploi à l’adresse reemploi@confederationconstruction.be.

De beaux exemples de réemploi

Découvrez les histoires d’Olivier, Florian, David, Julien ou encore Augustin, des entrepreneurs bruxellois qui ont fait du réemploi leur métier. Rien ne se perd, rien ne se crée…Si vous êtes actif dans la construction et vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à rejoindre le cluster ecobuild.brussels !

Déconstruction et réemploi : La construction autrement from ecobuild.brussels on Vimeo.

Conclusion

Le réemploi à Bruxelles est aujourd’hui une réalité ! Le secteur de la construction doit s’adapter afin d’intégrer cette notion et les techniques y afférentes. Pour ce faire, plusieurs actions existent afin d’aider les acteurs du secteur à franchir le pas. Le réemploi est adopté par de nombreux acteurs, et vous ?

Auteur: Hugues Kempeneers, Confédération Construction Bruxelles-Capitale

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us