11/02/2019

Trouver son idée de start-up

Trouver son idée de start-up

Comment être sûr que vous tenez LA bonne idée de start-up ? Il est impossible de prédire le taux de réussite d’une entreprise avant son lancement. Cependant, il existe des outils qui vous permettront de poser les bases solides sur lesquelles faire grandir votre projet...

Sans plus attendre, voici nos conseils pour trouver l’idée de start-up qui vous correspond et vous donne envie de vous investir dans un nouveau projet :

1) Créez une start-up qui s’appuie sur vous

Votre projet de start-up doit prendre en compte vos passions, vos compétences et votre expérience. Ces éléments vous permettent de poser le cadre et le cap de votre futur business.
Faites le point en toute transparence que vous soyez seul ou en équipe. Vous anticiperez ainsi sur les aides dont vous avez besoin mais aussi sur la valeur ajoutée de votre projet.
Prenez le temps de regarder votre réseau d’un nouvel œil. Un environnement favorable est également clé dans le lancement de votre start-up. La capacité à faire appel à votre entourage sera un atout important pour augmenter vos chances de succès.

Questions clés :

  • Pourquoi voulez-vous entreprendre ?
  • Comment réagissez-vous dans un environnement incertain?
  • Qu’est-ce qui vous passionne ?
  • Votre réseau est-il dans un milieu ou une industrie spécifique ?

2) Créez une start-up qui répond à un problème du marché

La première raison d’échec d’une start-up est de proposer un produit ou service dont personne ne veut. Si vous souhaitez construire un business pérenne, concentrez vos efforts à résoudre un problème vital rencontré par vos futurs clients. Comme le disent souvent les livres en entrepreneuriat, soyez essentiel pour eux et non juste une « vitamine ».

Comment trouver le problème ? Si vous le rencontrez, alors il y a de bonnes chances que d’autres personnes le rencontre également, mais ce n’est pas certain ! Allez voir vos futurs clients et comprenez leurs problèmes et besoins. Ensuite, explorez le marché et analysez les solutions proposées et vos compétiteurs.

De cette manière, vous évaluerez si le besoin est important et mal satisfait avec les solutions existantes. Le cas échéant, vous développerez une idée en lien direct avec un problème du marché tout en laissant place aux itérations futures. Après-tout, plusieurs solutions sont possibles pour résoudre un problème, alors qu’il y a rarement plusieurs problèmes autour d’une solution. Cependant, n’oubliez pas votre segment de client ! Il est fondamental de le connaître en profondeur.

Questions clés

  • Est-ce que vous répondez à un problème important et mal satisfait de votre client ?
  • Qui est votre client ?
  • Vos clients sont-ils prêts à acheter ?
  • Quelle est la taille de votre marché ? Quelles sont les tendances actuelles ?
  • Qui sont vos concurrents ?
  • Quelles sont les success stories et les échecs de vos concurrents ?

3) Restez concentré et évaluez vos ressources

En tant que jeune startup, vous disposez de peu de ressources. Vous avez donc tout intérêt à vous focaliser sur un segment de client et un problème à résoudre. Dès lors que vous y aurez répondu avec succès, vous pourrez plus facilement étendre votre offre.
Après avoir analysé le marché et vos clients, vous aurez une idée de l’opportunité qui s’offre à vous et votre nouveau business.

timmons modelIl est important à ce stade de considérer les trois piliers du modèle de Timmons (Timmons Model of Entrepreneurial Process) afin de bien dimensionner le projet. Ces trois piliers sont l’opportunité, les ressources et l’équipe.
Chaque pilier doit être en adéquation avec les autres : un entrepreneur individuel sans ressources ne pourra pas saisir la même opportunité qu’une équipe de quatre entrepreneurs disposant de multiples ressources. Néanmoins, ce modèle est dynamique et que chaque pilier grandit avec le temps et entraîne une croissance simultanée des deux autres piliers.

En conclusion, pour trouver votre idée de start-up, faites un point introspectif et positionnez-vous vis-à-vis de vos ambitions, vos compétences et votre expérience. Identifiez le problème du marché auquel vous souhaitez répondre, puis établissez l’opportunité qui se présente à vous. Vous aurez de cette manière posé les bases d’une idée solide.

Un dernier conseil, n’hésitez pas à partager cette idée et à vous faire challenger. Vous apporterez d’autant plus de richesses et perspective à votre future start-up. Rappelez-vous l’idée n’a pas beaucoup de valeur en soi, le potentiel du projet viendra de l’équipe et sa capacité à exécuter parfaitement le projet.

Cela vous tente ?

Il y a plein de ressources et d'organisations qui peuvent vous conseiller à Bruxelles. Surveillez aussi régulièrement l'agenda de ce site pour découvrir des séminaires sur ce sujet.

Le Start.LAB organise également une formation en entrepreneuriat du 25 février au 4 avril en horaire décalé pour vous aider à trouver l’idée qui vous correspond. Vous pouvez postuler ici jusqu’au 17 février ou vous inscrire à leur newsletter pour rester informés des prochaines sessions.

 

Article rédigé par Virginie de Start.LAB, partenaire du réseau 1819

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us