27/02/2019

Votre projet n’est pas concerné par l’économie circulaire ? Détrompez-vous !

Votre projet n’est pas concerné par l’économie circulaire ? Détrompez-vous !

Vous êtes porteur de projet ou entrepreneur à Bruxelles ? L’économie durable vous intéresse mais vous pensez qu’elle ne concerne pas votre projet ? Voici quelques explications pour vous éclairer sur la question !

Circulaire = zéro déchets ?

Plusieurs années d’expérience d’accompagnement de projets circulaires ont amené à la conclusion que de nombreux porteurs de projet s’excluent de facto du paradigme de la circularité, par modestie, ou manque d’information.

Les entreprises ambassadrices de l’économie circulaire sont très souvent liées à la (re)valorisation d’un flux de matière (vêtement, verre, plastique, marc de café, mégot de cigarette, briques, etc.). En effet, l’économie circulaire a pu bénéficier d’exemples parlants d’échanges de flux de matière ou d’énergie depuis la symbiose de Kalundborg au Danemark jusqu’à la revalorisation de marc de café grâce à Permafungi, ou les fameux Jeans circulaires de Mud Jeans. Ces différents projets ont permis au grand public de saisir les principes de l’économie circulaire, mais auront aussi pour effet de limiter celle-ci au « Zéro déchet ». En d’autres mots, ce phénomène peut mener à des réflexions comme : « L’économie circulaire, ça m’intéresse, mais malheureusement, mon projet n’a rien à voir avec le recyclage.»

Outre les projets de commerces ou HoReCa, les structures bruxelloises d’accompagnement à la création d’entreprises rencontrent fréquemment des porteurs de projet dont le modèle économique dépend d’un service. Parmi ceux-ci, des graphistes, des webd

esigners, des commerciaux, des artistes ou des consultants qui ne sont pas à exclure des programmes d’accompagnement, incubateurs ou subsides en économie circulaire. Bien au contraire, ils représentent une grande partie du tissu économique bruxellois, composé majoritairement de services. L’enjeu de cette intégration est donc de taille, et deux notions théoriques viennent appuyer cette position :

  1. circular economy strategy cards

    Une entreprise n’est jamais circulaire si elle agit en vase clos. Il est d’importance capitale de considérer son écosystème, et de prendre conscience des interactions avec les différents types d’acteurs. Différents outils permettant d’appréhender son écosystème (le « réseau de valeur») existent. La circularité vise à appréhender l’entreprise dans son rapport au client, au fournisseur, à la logistique, à ses employés, aux collectivités locales, et aux autres entreprises. En résumé, tout projet, peu importe son modèle économique peut intégrer des stratégies d’économie circulaire.

  2. L’économie circulaire vise à repenser la chaîne de création de valeur en opposition à l’économie linéaire. Cependant, cette valeur n’est pas seulement matérielle ou financière. D’autres types de valeur composent un modèle économique : flux d’information, confiance entre parties prenantes, valeur sociale ou environnementale. Cartographier ces valeurs vous aidera à percevoir les liens entre votre projet et l’économie circulaire ; vous envisagerez d’autres manières de créer de la valeur.

Exemples :

Dans le secteur de la livraison, la confiance entre le transporteur et le client ne peut être évaluée monétairement mais conditionne le bon déroulement des activités de livraison. Certains transporteurs disposent des clés ou codes d’accès des lieux de livraison, permettant de livrer pendant la nuit, ou quand le client n’est pas à son lieu de livraison. Il s’agit dès lors d’identifier et prendre conscience de la valeur de cette confiance.

Autre exemple, les magasins bios peuvent rarement prétendre proposer 100% de produits certifiés. De par leur taille, ou leur nouveauté sur le marché, certains producteurs ou fournisseurs ne peuvent pas (encore) être labellisés. L’acheteur final mise donc sur la relation de confiance entre les différents maillons de la chaîne de production et distribution afin d’être sûr que le produit répond à certains critères de durabilité.

Conclusion

Chaque projet, peu importe son modèle économique a donc le potentiel d’intégrer l’économie circulaire. Pour ce faire, de nombreuses méthodologies sont à votre disposition. Il est parfois difficile de savoir comment démarrer, par quelle étape commencer. N’hésitez pas à participer à des formations pour être guidé dans votre parcours vers l’économie circulaire.

Découvrez la Circular Academy, un programme d’accompagnement et de formation en économie circulaire. Celui-ci vise autant les projets de services que de produits. Pour sa troisième année consécutive, Circular Academy permettra à une dizaine de projets de repenser leur modèle économique en intégrant des stratégies d’économie circulaire. La prochaine session débutera le 6 mai 2018.  Plus d’informations sur la formation.

Un projet circulaire à Bruxelles ? Qui peut vous aider ?

Dans le cadre de son passeport réussite, l’EFP propose une formation de 3 heures sur « Les avantages de l’économie circulaire pour votre entreprise ». Au programme : découverte des concepts de durabilité, d’économie circulaire et de résilience, identification des concepts qui peuvent renforcer votre projet d’entreprise et construction d’un plan d’actions à court et moyen terme. Prochaine session : le 21/05. Plus d’infos et inscriptions

Groupe One, dont la mission est de faciliter la transition vers une économie durable, propose de l’accompagnement et des outils aux porteurs de projet. Elle organise notamment le Circular Academy et la formation EcoInnov, ainsi que l’outil EcoToolkit.

Le cluster Circlemade.brussels réunit des entreprises, le monde de la recherche et des institutions publiques avec pour objectif de stimuler l’innovation en économie circulaire ;en Région de Bruxelles-Capitale, en mettant en place des projets innovants. Le cluster propose un accompagnement individuel et collectif ainsi que des activités de support.

GreenLab est un programme d’accélération à l’entrepreneuriat environnemental et à l’économie circulaire. Durant 6 mois, environ 10 à 15 équipes de 2 à 4 personnes aux profils complémentaires sont accompagnées dans la création de leur future start-up. Le prochain appel à candidatures aura lieu en automne 2019.

La cellule Ecoconception au sein de l’UCM propose un pré-diagnostic pour déterminer les premières pistes d'éco-conception pour votre produit ou votre service, organise des ateliers interactifs et vous aide à intégrer l’écoconception dans votre stratégie d’entreprise. Elle offre également un accompagnement individuel à la création et l’implémentation d’un business plan circulaire.

Resilience Coaching est un accompagnement personnalisé qui permet aux TPE et PME, d’identifier les opportunités qu’elles peuvent saisir en intégrant durabilité et circularité dans leurs activités. Des coachs, experts en résilience d’entreprise, identifient, avec les entreprises, les enjeux propres à leur réalité et les assistent pour trouver des solutions concrètes.

Irisphère est un programme d’accompagnement individuel à la détection d’opportunités économiques interentreprises à un niveau local. Son objectif est de développer des partenariats durables dans des domaines tels que la valorisation des matières, la mutualisation d’équipements, la mutualisation des ressources et des services. Cet accompagnement est ouvert à tout secteur d’activité.

Enterprise Europe Brussels (c/o hub.brussels) offre de tester sous forme pilote l’outil « Circle Assessment » pour évaluer et améliorer votre entreprise en termes d’économie circulaire et pour vous proposer des suggestions d’amélioration

Découvrez tous les acteurs qui peuvent vous accompagner dans la mise en œuvre de votre démarche d’économie circulaire en consultant la cartographie de l’offre d’accompagnement à l’économie circulaire en Région de Bruxelles-Capitale.

Et last but not least : les aides et autres initiatives

L’appel à projets « be circular – be brussels » est lancé, chaque année, de février à mai et offre un soutien financier aux porteurs de projets en économie circulaire.

La Bourse Economie Circulaire vise à offrir un soutien financier d’un montant de 5.000 euros à des projets entrepreneuriaux en création ou développement et qui intègrent les concepts de l’économie circulaire. ;Cette bourse est délivrée conjointement à une demande de crédit.

Le fonds Brucircle offre un financement, en prêt ou capital, ou pour un montant maximum de 200.000 euros.

Enfin, n’hésitez pas à vous inscrire au pass Change for Green - volet Economie Circulaire qui rassemble des informations et outils pour vous aider dans votre démarche de transition.

Auteur : Margaux Burton et Pierre Gillet, Groupe One

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us