Comment innover?

L’innovation commence par la créativité, avec de nouvelles idées ou de nouvelles combinaisons d’idées. Découvrir une nouveauté seul ou élaborer une idée seul pour améliorer un produit existant est toujours faisable mais pour innover intelligemment, il vaut mieux ne pas agir en solo. Souvent, l’avis ou l’aide des autres est totalement décisif. Si Steve Jobs n’avait par exemple pas été ami avec Steve Wozniak, le Mac et l’iPhone n’auraient sans doute jamais existé.

Le processus d’innovation (tests, recherche...) demande beaucoup d’efforts. Ensemble, vous accumulez plus de connaissances, vous partagez les frais de développement et vous réduisez les risques de l’entreprise.

La collaboration est donc le message à répandre. Mais avec qui ? Et qui peut aider ?

Innover avec d’autres entreprises

Trouver des partenaires via des réseaux locaux

Des rencontres de réseau sont une excellente opportunité pour trouver des partenaires éventuels. Informez-vous auprès des associations professionnelles actives dans votre secteur, participez à des séminaires spécifiques et regardez sur Internet les communautés en ligne qui partagent des projets, des connaissances ou des expériences.

  • À Bruxelles, certains secteurs prometteurs sont particulièrement dorlotés ; ils sont rassemblés dans ce que l’on appelle des « clusters » qui essayent de favoriser la croissance, l’innovation et l’internationalisation des membres. À cet effet, ils mettent un certain nombre d’actions sur pieds (stands collectifs pendant des salons, des séminaires...).
  • Souvent, vous pouvez aussi vous adresser aux universités, centres de recherche collective et autres centres d’expertise. Chaque université dispose d’un service séparé (« Cellules interfaces ») qui essaye de stimuler la collaboration avec les entreprises. Si vous voulez par exemple développer une nouvelle technologie particulière, ce service vous met en contact avec des chercheurs ou étudiants spécifiques qui peuvent vous aider par leurs connaissances et aptitudes.

Collaboration internationale

En collaborant avec des entreprises étrangères, vous pouvez avoir accès à de nouvelles connaissances, idées et technologies qui ne sont pas disponibles dans votre pays d’origine. Travailler avec des entreprises étrangères peut également permettre d’avoir un aperçu de la manière dont les marchés fonctionnent à l’étranger : quels sont par exemple les souhaits des consommateurs et quelles sont les exigences en vigueur pour les produits ?  Cela peut également inciter à effectuer des adaptations ou des innovations au niveau des produits pour servir ces nouveaux marchés. En outre, étant donné que cette voie donne déjà accès à des réseaux étrangers, elle vous ouvre en même temps la porte de l’exportation.

Les réseaux internationaux suivants peuvent vous aider dans ce cas :

  • Erasmus pour jeunes entrepreneurs : ce réseau européen offre aux jeunes entrepreneurs ou aux futurs entrepreneurs l’occasion de rencontrer un entrepreneur expérimenté d’un autre pays européen et d’apprendre comment lancer et exploiter une entreprise avec succès. Très souvent, cet échange devient par la suite une collaboration permanente. À Bruxelles, impulse.brussels est le point de contact national de ce projet.

  • Enterprise Europe Network : ce réseau aide les entreprises à trouver des partenaires technologiques, stratégiques ou commerciales dans les 63 pays qui font partie du réseau de Enterprise Europe. Il dispose d’une banque de données très fournie avec des propositions d’affaire pour entrepreneurs qui sont à la recherche d’un partenaire, et organise également de nombreuses journées de contact B2B à l’étranger. Par ce réseau, vous restez parfaitement au courant des nouveaux développements technologiques et vous pouvez valoriser votre propre technologie au niveau international.

Innover par le crowdsourcing et la co-création

L’inspiration pour de nouvelles idées ou pour de l’innovation de produits ne doit pas nécessairement venir de partenaires du même secteur ou d’autres entreprises. De plus en plus d’organisations font appel à la « crowd », c’est-à-dire au grand public, pour aboutir plus vite à une innovation meilleure et moins chère. Par des communautés en ligne ou des plateformes numériques, les entreprises proposent des problèmes à un groupe complet de personnes (clients, fournisseurs, grand public...). Les réponses leur permettent de développer de nouveaux produits et services, d’ajouter des améliorations de produit ou des solutions applicables.

Et le tout pour seulement une infime partie des frais de R&D traditionnels. Mais la grande valeur du crowdsourcing ne se situe probablement pas tellement du côté des coûts. C’est justement quand les problèmes sont étudiés par une grande diversité de personnes qu’une créativité insoupçonnée se dégage.

Vous trouverez ici une liste des plateformes de crowdsourcing et des exemples réussis de projets de crowdsourcing

Updated 28/07/2017
Lisez tous les articles sur

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us