Tour d'horizon des avantages extralégaux

Outre un salaire brut, vous pouvez accorder des avantages extralégaux à vos travailleurs. Une option intéressante sur le plan financier car, en tant qu'employeur, vous ne payez que peu ou pas d'impôts sur ces avantages. De plus, les possibilités sont nombreuses. En voici un aperçu.

Les avantages de toute nature

Les avantages de toute nature sont sans aucun doute la catégorie la plus connue. Il peut s'agir d'une voiture de fonction, d'une carte de carburant gratuite, de la mise à disposition d'un ordinateur portable ou d'un GSM... Votre travailleur sera imposé sur ces avantages. Le taux d'imposition dépendra de la valeur de l'avantage de toute nature.

Les « petits » extras : les avantages sociaux

Les avantages sociaux sont des « avantages accessoires » : ils n'ont rien à voir avec le travail, mais servent un but social. Quelques exemples : les abonnements à des compétitions sportives, la mise à disposition gratuite de soupe, café et thé pendant les heures de travail.
Vos collaborateurs n'ont pas à payer de cotisations sociales ou d'impôts sur ces avantages. En tant qu'employeur, vous pouvez déduire ces avantages à titre de frais professionnels, à condition qu'ils fassent partie des « dépenses non admises à l'impôt des sociétés ». Votre comptable vous en dira plus à ce sujet.

Et les chèques-repas ?

Les chèques-repas font également partie – sous certaines conditions – des avantages sociaux. Attention : ils ne sont pas fiscalement déductibles.

Les frais propres à l'employeur : la logique même

Vos travailleurs ont besoin de ressources pour bien faire leur travail : des vêtements de protection à internet en passant par un ordinateur portable. En tant qu'employeur, vous êtes tenu de fournir ces équipements qui deviennent dans votre comptabilité les « frais propres à l'employeur ». Il peut par exemple s'agir du remboursement de tickets de train si un travailleur doit effectuer un déplacement ou de frais de logement lors d'un voyage d'affaires.

Ni vous, ni votre travailleur n'êtes imposé sur ces avantages. De plus, ils entrent également dans les frais professionnels déductibles.

Les avantages New-age : pour un meilleur équilibre vie professionnelle-vie privée

Les avantages New-age visent à favoriser le bien-être de vos collaborateurs et à optimiser l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Citons, par exemple, les crèches d'entreprise, un service de blanchisserie et de repassage, ou encore des installations sportives et de remise en forme.

Une pension complémentaire grâce à l'assurance-groupe

Avec une assurance groupe, vos travailleurs constituent une pension complémentaire. En tant qu'employeur, vous pouvez choisir de créer votre propre fonds de pension ou de souscrire une assurance-groupe auprès d'une compagnie d'assurance.

Les formes de rémunération par actions

Parmi les formes de rémunération par actions, on trouve toutes les formes de rémunération liées d'une manière ou d'une autre aux actions. Il s'agit, par exemple, des options d'achat d'actions ou des participations au capital.

Conclusion: faites appel à un expert

Parmi les avantages extralégaux, il existe des centaines de possibilités qui sont ou non fiscalement déductibles. Chacune est en outre soumise à des règles et conditions spécifiques. Votre comptable vous aidera à choisir les options les plus avantageuses.

Updated 16/04/2019

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us