Recrutement de collaborateurs : formalités et obligations

Votre entreprise tourne à plein régime et vous avez besoin de renforts ? Le moment est donc venu d'embaucher un collaborateur. Une étape qui aura des conséquences non seulement sur le plan financier mais aussi d'un point de vue pratique. Voici une vue d'ensemble.

Aspects financiers

1. Le salaire (brut)

Le coût le plus élevé lors de l'embauche d'un collaborateur est sans aucun doute le salaire. Vous pouvez en fixer librement le montant, mais vous devez tenir compte des conventions collectives de travail (CCT). Si votre secteur est couvert par une CCT, vous devez payer au moins le salaire minimum que prévoit cette convention. Le salaire sera clairement indiqué dans le contrat de travail.[

2. La cotisation sociale patronale

En plus du salaire du collaborateur, vous devez aussi payer, en tant qu'employeur, une cotisation à la sécurité sociale. Ce montant s'élève à 25 % du salaire brut, à quelques exceptions près. Par exemple, vous payez moins de cotisations patronales si vous embauchez un demandeur d'emploi de longue durée ou un travailleur plus âgé. Vous bénéficierez également d'une réduction substantielle pour un premier engagement.

3. Primes et subsides

En tant qu'employeur, non seulement vous bénéficiez d'une réduction, mais vous avez également droit, sous certaines conditions, à des primes et à des subsides dont les principaux sont :

  • l'allocation activa.brussels : vous bénéficiez d'un maximum de 15.900 euros, répartis sur 30 mois. Si vous embauchez un salarié dont la capacité de travail est réduite, cette allocation s'élève à 23.400 euros.

  • l’incitant à la formation d’activa.brussels : votre nouveau collaborateur suit une formation ? En tant qu'employeur, vous recevez un maximum de 5.000 euros pour payer cette formation.

Obligations administratives

Lorsque vous engagez un collaborateur, vous devez également respecter un certain nombre de formalités :

1. Obligations découlant de la législation sociale

D'abord et avant tout, la législation sociale impose 3 tâches aux employeurs. Vous pouvez vous en acquitter vous-même ou faire appel à un secrétariat social.

2. Autres obligations

En plus des obligations en matière de sécurité sociale, vous devez également :

3. Obligation supplémentaire pour les travailleurs

Si vous employez un ouvrier, vous devez vous affilier à une caisse de vacances annuelles. Celle-ci calculera le nombre de jours de congé et le pécule de vacances auxquels votre salarié a droit. L’affiliation s'effectue en même temps que l'enregistrement auprès de l'ONSS. De nombreux employeurs s’affilient à l’Office national des Vacances annuelles (ONVA). Certains secteurs (alimentation, bâtiment, constructions métalliques) ont leur propre caisse de vacances annuelles.

Conclusion

Le recrutement d'un collaborateur a des conséquences financières et entraîne certaines obligations administratives. Veillez donc à bien vous informer avant d'embaucher un travailleur. 

Updated 15/04/2019

(Futur) entrepreneur ?
Des questions ?

info@1819.brussels
appelez le 1819

Lu-Ve de 09:00 à 13:00
et Ma de 17:00 à 19:00

Service gratuit hors coût de l'appel :
tarif fixe national

infopoint 1819

Lu-Ve de 13:00 à 17:00

Ch. de Charleroi 110, 1060 Bruxelles

En savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Bimensuelle
  • Gratuite
  • Plus de 22 000 abonnés

Follow us